L’astigmatisme est une anomalie de courbure de la cornée qui présente une forme ovalaire au lieu d’être ronde. Dans l’astigmatisme, les rayons lumineux se focalisent alors en des points différents en arrière et en avant de la rétine ce qui provoque une déformation de l’image.
 

L'astigmatisme entraîne une vision brouillée, floue, déformée, dédoublée ou encore imprécise à toutes les distances. Il peut avoir confusion de lettres proches comme le H le M et le N le E et le B ou le 8 et le 0. L'astigmatisme entraîne une vision qui n'est jamais excellente mais sans être vraiment mauvaise, de près comme de loin. L'astigmatisme peut accompagner fréquemment la myopie ou l'hypermétropie. Il augmente alors le trouble visuel de ces deux anomalies. 

Comment savoir si je suis astigmate ?


Si vous pensez être astigmate, un rendez-vous chez votre ophtalmologiste est nécessaire pour passer un test oculaire. Votre ophtalmologiste réalisera un test  pour déterminer la courbure de votre cornée ou de votre cristallin.

L'astigmatisme est mesuré en consultation courante par un réfractomètre automatique qui fournit avec précision son degré et son axe. La topographie cornéenne est très utile.
L'astigmatisme est faible entre 0 et 1 dioptrie, moyen de 1 à 2 dioptries, fort au dessus de 2 dioptries. L'astigmatisme peut être direct ou conforme le plus souvent, inverse ou oblique. L'astigmatisme oblique est le plus mal supporté et le plus difficile à corriger.

Symptômes de l'astigmatisme


L’astigmatisme peut n'entraîner aucun symptôme. Les personnes atteintes d'une faible astigmatie ont une bonne vue, mais ils leur arrivent souvent de plisser les yeux, de présenter des maux de tête, une gêne à la lumière, des symptômes de fatigue oculaire ou encore de constater que leur vision est floue ou dédoublée en certaines occasions. 

L'astigmatisme est habituellement congénital et n'évolue pas ou très peu au cours de la vie. Quand l'astigmatisme est faible, physiologique, il ne nécessite pas de correction. S'il est plus important, et qu'il entraîne des troubles visuels il doit être corrigé. Un astigmatisme oblique, même faible doit souvent être corrigé.

Correction de l'astigmatisme

L'astigmatisme peut être corrigé par des lunettes dont le verre cylindrique ou torique, ce qui permet à l'image de se reporter sur la rétine. Pour un fort astigmatisme, certaines formes trop rondes sont à éviter car les verres peuvent tourner, l'axe d'astigmatisme n'est alors pas respecté. L'astigmate peut également être corrigé par des lentilles de contact souples mais aussi par une opération d'astigmatisme.
En effet, le laser excimer arrondit la forme de la cornée en creusant plus un méridien que l'autre. L'incision relaxante arciforme de la cornée va inciser les zones les plus bombées, Enfin, l'implant torique sera utilisé quand une myopie ou une hypermétropie est associée.

On distingue actuellement deux sortes d'astigmatisme :
- L'astigmatisme de bas degré, le plus fréquent, où l'on peut individualiser deux méridiens principaux correspondant à l'axe le plus plat (le moins convergent) et à l'axe le plus cambré (le plus convergent). Sa correction peut se faire par lunettes avec verres correcteurs cylindriques, lentilles de contact souples toriques ou rigides, par chirurgie au laser ou par incisions cornéennes.
- L'astigmatisme de haut degré où il existe 3, 4, ou 5 méridiens principaux voire plus. Il ne peut être corrigé que par un traitement au laser personnalisé.